☰ Navigation

Avantages de l'habitat à stationnement réduit

Les avantages de l'habitat sans voiture / avec peu de voitures sont évidents...

… pour les constructeurs / développeurs / investisseurs

  • Une infrastructure limitant le transport individuel motorisé (TIM) permet de réaliser des économies en termes de construction et de maintenance des routes, d’aménagement et de refinancement des places de stationnement, en particulier dans les garages souterrains.
  • Des logements peuvent ainsi être proposés à des loyers plus abordables.
  • En économisant l'espace dédié aux TIM, des espaces deviennent libres pour d'autres utilisations.
  • Des règlements moins stricts augmentent la liberté des développeurs pour la conception architecturale et urbanistique.

... pour les communes

  • Le trafic motorisé diminue sur les routes locales.
  • L'habitat à stationnement réduit contribue à des structures économes en énergie et ainsi à la société à 2000 watts.
  • Les places de stationnement économisées, l'infrastructure réduite et la densification du bâti entraînent un gain d'espace sans perte de qualité d'habitat.
  • La suppression des parkings souterrains permet davantage de marge de manœuvre pour la planification des espaces verts et libres. La parcellisation plus souple des terrains accroît également la flexibilité urbanistique.
  • Les commerces, services et offres de loisirs locaux sont davantage utilisés et animent les quartiers. 
  • Les habitant-e-s sont davantage en mouvement grâce à la promotion du vélo et aux mesures pour favoriser la mobilité des piétons.
  • Les projets améliorant la qualité de vie entraînent une meilleure image de la commune.

... pour les habitant-e-s

  • La réduction du trafic individuel motorisé diminue les nuisances environnementales.
  • Le danger d'accidents routiers est réduit.
  • Il est possible d’aménager davantage d'espaces verts pour le jeu, la rencontre et la détente.
  • Grâce à la promotion du vélo et de la marche, bouger au quotidien devient plus agréable. 
  • Les coûts des places de stationnement répercutés sur les locataires disparaissent.