☰ Navigation

Conclusions des quartiers sans / avec peu de voitures en Europe

Différents projets de quartiers sans/avec peu de voitures existent en Europe. Dans les détails, ils varient fortement par la taille, l'obligation du «sans voiture», la location et la propriété, la forme d'organisation, l'implication des habitant-e-s, les modèles d'exploitation, etc. L'objectif majeur est pourtant le même pour tous: proposer un habitat avantageux aux ménages sans voiture.

Des projets précurseurs connus montrent encore d'autres aspects, comme la participation des habitant-e-s dès le début lors de la planification. Ainsi, des associations ont souvent vu le jour afin de représenter les projets face aux autorités ou aux maîtres d'ouvrage.

Dans le quartier mixte de Vauban à Fribourg-en-Brisgau, la cohabitation de ménages sans et avec voiture, qui garent leur véhicule dans un parking en périphérie du quartier, fonctionne bien. Les expériences de différents projets européens supposent que l'acceptation par la population augmente lorsque l'on combine ces deux types d'habitats.

Une enquête auprès des habitants de Vauban démontre de manière impressionnante que les projets sans ou avec peu de voitures sont un moyen efficace pour réduire le nombre de trajets en voiture et mettre en œuvre ou soutenir un comportement durable en matière de mobilité.

Conclusions générales

Dans les quartiers combinés, l'avantage financier des ménages sans voiture doit être clair. De plus, il faut respecter le partage strict entre loyer de l'appartement et des places de stationnement. Si possible, les places ne devraient pas être propriété individuelle, les loyers devraient couvrir tous les frais, et il convient de gérer et rendre payant le stationnement dans l'espace public.


Sources (en allemand) :

Baier Reinhold u.a., 2004: Autofreies Wohnen - Begleituntersuchung zur autofreien Siedlung Hamburg-Saarlandstrasse. Schlussbericht. Forschungsprogramm Stadtverkehr.

Freudenau Henrik, 2001: Marktuntersuchungen zum autofreien Wohnen in Nordrhein-Westfalen. Institut für Landes- und Stadtentwicklungsforschung des Landes Nordrhein-Westfalen (ILS).