☰ Navigation

Brême-Hollerland

 

Brême-Hollerland était un projet pilote prometteur. Mais il a échoué et l'association a été dissoute en 1996.

Conclusions

  • Situation en marge de la ville.
  • Desserte par les TP insuffisante.
  • Commerces et services de proximité lacunaires.
  • Avantages financiers de la renonciation aux places de stationnement plus que compensés par les espaces retenus pour d'éventuelles constructions de places de stationnement ultérieures.
  • Impression chez les nombreux-ses intéressé-e-s au début que les limitations du choix individuel sont trop importantes par rapport aux bénéfices.
  • Communication erronée, aspect de l'interdiction mis en avant plutôt que la qualité d'un tel quartier.
  • Evolution incertaine des prix.
  • Processus de planification beaucoup trop long.
  • Terrain trop cher.
  • Déclin de l'intérêt en raison de par la détérioration du marché du travail.

Sources :

Heil Volker, 2008: Autofreie Wohnquartiere – Empirische Bestandsanalyse und Zukunftschancen. Diplomarbeit. Universität Trier. (p. 30ff.)
Freudenau Henrik 2011: Marktuntersuchungen zum autofreien Wohnen in Nordrhein-Westfalen. (p. 2)